LE MÉTIER DE BRIQUETEUR-MAÇON

Parmi les plus vieux
métiers du monde

Le métier de maçon remonte à la nuit des temps, alors que l'homme cherchait à se loger. Nos ancêtres recherchaient une façon durable de résister aux intempéries et de se protéger de ses prédateurs, mais il y avait aussi une volonté d'aménager l'espace et le temps, de laisser sa trace, de laisser une marque intemporelle.

 

Ils ont choisi comme matière première de l'argile tiré à même le sol. Une fois compacté et mis sur le feu, la chaleur a rendu l'argile non seulement dure et  solide, mais également imperméable au contact de l'eau, tout en étant poreux. Les premières formes de brique sont nées.  

 

Encore aujourd'hui, le gage de qualité et de beauté font encore de la brique la base des techniques de construction du bâtiment.

 

Être maçon

Description de tâches

Le briqueteur-maçon est un professionnel qui exerce la maçonnerie dans la restauration, la rénovation et le bâtiment neuf.​

En tant que maçon, le travailleur est amené à couper, tailler et poser, truelle à la main, des  briques modernes, des blocs de bétons, des pierres ou autres de sorte d'élément de maçonnerie.Il forme ainsi des murs, des bâtiments résidentiels ou commercial et même des chefs d'oeuvre architectural.

Une fierté

Au Québec, plus de 1 200 briqueteurs-maçons pratiquent dans l’une ou l’autre des différentes spécialités de la maçonnerie.

Le métier de maçon s'exerce avec honneur partout dans le monde: un maçon contribue à bâtir quelque chose que tout le monde peut adminer. Il y a une vraie fierté à construire quelque chose de concret, de palpable de ses mains.

Dans la restauration de bâtiment, notamment le  patrimoniale, le maçon permet de faire perdurer dans le temps des bâtiments historiques. Le souci du détail et de la finition des pièces ornementales y sont littéralement des œuvres d'art en soi. 

FAMILLE 
MAÇONNE

Lorsqu'un couple recherche à devenir propriétaire d'une nouvelle maison, c'est d'abord le premier coup d'œil qui saura leur donner bonne impression. Cet impression, c'est cette marque intemporelle que laisse derrière lui à chaque projet une équipe en maçonnerie.

Une résidence ou un bâtiment, c'est un travail qui ne s'accomplit pas à un seul homme, c'est en travaillant ensemble que tous ont participés à créer quelque chose plus grand que nature, à créer du grandiose. Il se crée ainsi un sentiment d'appartenance.

 

Quand lorsqu'un maçon rejoint une équipe, il devient membre de cette nouvelle famille. Sur les chantiers, les rôles sont partagés et bien définis. Entre collègues, ils se soutiennent, ils s'encouragent, ils s'entraident et font des blagues aussi, histoire d'avoir du plaisir en travaillant.  

 

Conditions de travail

 
  • Un travail

    hors du commun

    Être briqueteur-maçon n'a rien d'un travail ordinaire. C'est un travail qui se fait à l'extérieur, beau temps, mauvais temps, mais toujours au grand air. 

     

    C'est aussi un travail physique, debout, en hauteur et en mouvement. En parcourant le chantier pour transporter le matériel est habituel, - bien qu'il y a des équipements pour aider au transport et à la sécurité -, travailler devient tout un exercice.

  • Un salaire 

    compétitif

    Un briqueteur-maçon gagne étonnamment bien sa vie. Dans le secteur résidentiel léger, un jeune apprenti peut aller chercher un salaire horaire de 22,56 $ / heure en commençant. Le maçon expérimenté, ayant son titre de compagnon, peut gagner jusqu'à 37,60 $ / heure. Sans compter les heures supplémentaires, fréquentes dans le milieu, pouvant faire gonfler le salaire annuel de façon considérable.

  • Un régime  irréprochable

    Le programme MEDIC Construction est l'un des meilleurs régime d'assurance privé du Québec et est réservé exclusivement aux membres de l'industrie de la construction et de leur famille. Elle inclut l'assurance médicaments et dentaires en plus de l'assurance salaire, l'assurance vie et la couverture en cas d'accidents.  

  • Une perspective

    de carrière

    Un poste en maçonnerie ne se limite pas qu'à un poste de briqueteurs-maçon, plusieurs horizons sont disponibles : maçon-cordiste, représentant ou fabricant de matériaux de construction, estimateur de projets, contre-maître, chef de chantier, chargé de projets, voir même son propre patron pour ceux qui ont la flamme entrepreneuriale.

  • Une différence

    pour l'avenir

    On entend parler de toutes sortes de techniques hors du commun pour parler de construction écologique. Et pourtant... la brique a une place de choix dans l'avenir de la construction !  Elle permet de réguler la température, de protéger contre les incendies, mais aussi, elle est faite de matériaux naturels entièrement recyclable et durable pour plus d'un siècle lorsque bien entretenue.

Maçon de nos jours

Évolution de l'industrie

L’industrie a longtemps souffert d’une image négative d'univers sale et difficile. Pourtant, l'industrie a beaucoup évolué ces dernières années, et fournit des postes valorisants qui convient très bien aux personnes plus manuelles, physiques et en mouvement.

Un emploi stimulant

C'est un métier ou l'on ne s'ennuie jamais, car on y apprend tous les jours de nouvelles techniques. Un jour on érige un mur, l'autre on répare une arche ancestrale. C'est un milieu qui permet d'évoluer grâce aux formations, de travailler sur des postes spécialisés.

 

Autres débouchées

Maçon-CORDISTE

Inspecteur
DU TRAVAIL

fabricant / représentant de matériaux 

contre-maître

Estimateur
de projet

chargé de projets

 

Travailler comme maçon, mais à l’aide de cordes, pour exécuter des travaux d’accès difficile, hors d’atteinte des échafaudages.

 

Travailler comme maçon, mais à l’aide de cordes, pour exécuter des travaux d’accès difficile, hors d’atteinte des échafaudages.

 

Travailler comme maçon, mais à l’aide de cordes, pour exécuter des travaux d’accès difficile, hors d’atteinte des échafaudages.

 

Travailler comme maçon, mais à l’aide de cordes, pour exécuter des travaux d’accès difficile, hors d’atteinte des échafaudages.

 

Travailler comme maçon, mais à l’aide de cordes, pour exécuter des travaux d’accès difficile, hors d’atteinte des échafaudages.

 

Travailler comme maçon, mais à l’aide de cordes, pour exécuter des travaux d’accès difficile, hors d’atteinte des échafaudages.

 
aemq_blanc.png

101-4097 Boul. Saint-Jean-Baptiste

Montréal, QC H1B 5V3

T : 514-645-1113

ENTREPRENEURS
RENSEIGNEMENTS

Fier partenaire de :

ccmpa_whitegrey.png
  • Facebook
  • Linkedin
ÉVÉNEMENTS
FORMATION
CERTIFICATIONS  (à venir)