101-4097 Boul. Saint-Jean-Baptiste

Montréal, QC H1B 5V3

T : 514-645-1113

  • Facebook
  • Linkedin

Fier partenaire de :

ccmpa_whitegrey.png
FORMATION
CERTIFICATIONS  (à venir)

GRAND PUBLIC

 

On ne s'improvise pas entrepreneur en maçonnerie

Un individu qui exerce la profession de briqueteur-maçon sans licence n’est pas un briqueteur-maçon en règle.

 

Au Québec, la maçonnerie est une profession qui est non réglementée et sans ordre professionnel. Ceci expose le public à de graves risques de préjudices, puisqu'il est facile pour quiconque n'ayant pas les connaissances ou les compétences requises de s'arroger le titre de briqueteurs-maçons.

Heureusement, de nombreux briqueteurs-maçons qui pratiquent comme professionnels au Québec sont volontairement membres de l'AEMQ. En choisissant un entrepreneur en maçonnerie membre de l'AEMQ, on s'assure d'un gage de qualité, avec un service professionnel à la hauteur de ses attentes.

Taux horaire

28 AVRIL 2019

Le coût horaire global pour les travaux de construction au Québec lorsque effectués durant la semaine normale de travail est de 94,45$ par briqueteur-maçon.

 

Les taux tiennent compte de tout ce qu’un entrepreneur en maçonnerie doit débourser pour servir un client : les conventions collectives afférentes, les cotisations gouvernementales, les coûts des matériaux et des équipements ainsi que leur amortissement, en plus de la TPS et de la TVQ.

 

Néanmoins,  les taux horaires recommandés demeurent à la discrétion du professionnel, en effet un entrepreneur n’est pas lié par ces recommandations.

 

Les étapes clés

 

Les types de contrats

Il consiste à fixer par écrit un prix global et total pour un ensemble de travaux prévus avec le client.

Dans ce cas, à moins d'une clause prévue dans le contrat, l'entrepreneur ne peut pas ajuster son prix en cours de travaux (ni augmentation, ni diminution), et ce, même si des changements surviennent en cours d'exécution.

Forfaitaire

Il consiste à payer à l'entrepreneur un taux horaire régulier fixé à l'avance, plus le matériel acheté pour exécuter les travaux. Dans certains cas, l'entrepreneur peut ajouter un pourcentage de profit. Le taux horaire des travaux supplémentaires doient y figurer également.

 

Avec ce type de contrat, l'entrepreneur doit, à la demande du client, rendre compte de l'état d'avancement des travaux et des dépenses faits.

À temps et à matériel

 

Ressources

 

CONNAÎTRE SES RECOURS

Vous avez fait affaire avec un entrepreneur qui détient une licence et vous avez conclu un contrat en bonne et due forme. Malgré ces précautions, il peut arriver que votre entrepreneur manque à ses obligations.

La Régie du Bâtiment du Québec vous suggères les étapes ce que vous pouvez faire pour régler la situation. 

LA LOI SUR LA PROTECTION DU CONSOMMATEUR

Lorsqu'un entrepreneur vous sollicite pour effectuer des travaux à votre résidence sans que vous l'ayez préalablement contacté, il devra détenir, en plus de sa licence, un permis de commerçant itinérant délivré par l'Office de la protection du consommateur (OPC). Dans un tel cas, le contrat doit obligatoirement être constaté par un écrit.

DÉPOSER UNE PLAINTE CONTRE UN MEMBRE AEMQ

Bien que la très grande majorité des membres de l’AEMQ offrent des services professionnels de qualité, il est possible que l’un d’eux ait fait preuve d'un manque de professionnalisme à votre égard. 

Vous pouvez vous adresser au Comité Discipline de l’AEMQ qui, selon le cas, fera son enquête et agira en conséquence.

Aide financière

Voici une liste de programmes de subvention et aides financières offerts pour aider les consommateurs lors de l'exécution de travaux en maçonnerie.